Lutter contre la pollution intérieure

La pollution intérieure est un fait de plus en plus commun. Alors que l’on se méfie en priorité de la pollution extérieure, qui elle aussi évolue chaque année, l’air est également à l’intérieur. A domicile, au bureau, dans les centres commerciaux, à l’école ou encore dans les transports… La pollution serait encore plus importante qu’à l’extérieur, à l’air libre. Mais alors, comment cela se fait ? Et comment lutter contre la pollution intérieure pour se maintenir en bonne santé ? On fait le point.

Comment lutter contre la pollution intérieure ?

De manière générale, on passe le plus clair de son temps en intérieur : domicile, bureau, magasins, école, transports etc. Se croire à l’abri de la pollution est un leurre selon une étude (Source Greenpeace), l’air intérieur est plus pollué que l’air extérieur.

Pollution intérieure

Quels sont les responsables de cette pollution intérieure ?

Le chauffage, les appareils électroménagers, les revêtements du sol, lessives, cosmétiques, ou encore la formation de calcaire à terme. On trouve également des substances toxiques dans le mobilier ou objets de décoration moderne. Tous ces éléments contiennent plus de 100 000 molécules chimiques relégués dans l’air respiré par tout à chacun.

Ces molécules sont très souvent allergènes voire cancérigènes pour certains produits d’entretien. De nombreux symboles apposés sur les produits le prouvent. (Croix noire etc.)

Pour empêcher cela, vous pouvez mettre en place des dispositifs anti-calcaire qui adoucissent l’eau, ou bien des filtres à eau pour l’assainir. En effet, en obtenant une eau du robinet plus pure, vous êtes moins exposés aux résidus et autre substances toxiques présentes dans l’eau.

Adoucisseur d'eau Culligan
Culligan

Quelles sont les solutions pour lutter contre la pollution dans sa maison ?

Il existe des bons réflexes à adopter pour lutter contre la pollution intérieure, notamment chez soi. Voici une liste des bonnes habitudes à prendre :

  • Très simplement il est possible d’agir à son échelle. Par exemple arrêter la surconsommation de certains produits d’entretien qui peuvent s’avérer superflus : adoucissant, après-shampooing etc.
  • Aérer son intérieur très régulièrement (dès que l’on peut) de façon à renouveler l’air.
  • Préférer des solutions alternatives comme du vinaigre blanc, du savon de Marseille ou encore des produits comportant un label certifié « bio » et diminuer les doses des produits à chaque utilisation.
  • Pour une eau du robinet de meilleure qualité, n’hésitez pas à mesurer la dureté de l’eau et à installer un adoucisseur d’eau si besoin.
  • Faire appel à un architecte d’intérieur permet de faire les bons choix en matière de décoration, d’ouvrants et de dispositions du mobilier pour laisser pénétrer l’air le plus naturellement possible. Qui de mieux qu’un professionnel de la décoration intérieure pour sélectionner les meilleurs matériaux pour évoluer dans un environnement sain ?

Vous savez désormais quels sont les bons gestes à adopter pour lutter contre la pollution intérieure. Protégez-vous pour renforcer votre système immunitaire !