Les petits fruits au jardin

Les petits fruits, de par leur dimension plus restreinte, sont beaucoup plus faciles à intégrer sur le terrain. Il est possible de les cultiver dans le potager, de les associer aux plates-bandes de fleurs ou d’arbustes et même de les faire pousser sur le balcon dans des pots.

L’avelinier

L’avelinier, de la même famille que le noisetier, produit des noix plus grosses. Elles sont aussi plus faciles à débarrasser de leur enveloppe charnue. Ces arbustes produisent en 2 ou 3 ans. Ils peuvent servir de haies et d’écran brise-vent. Planter plusieurs spécimens pour une meilleure pollinisation.

Le fraisier

Trois groupes selon leur période de fructification. Les fraises de juin ont une production concentrée entre la mi-juin et la mi-juillet. Les fraises remontantes produisent en début d’été et en août-septembre. Les variétés à jours neutres fructifient de juin à septembre. Remplacer les plants à tous les 3 à 5 ans.

fraise

Le fraisier alpin

Ce type de fraisier se rapproche des fraises des champs pour la forme, la dimension et la saveur du fruit. Les plants ne produisent pas de stolons, ce qui en facilite l’entretien. Les fruits sont produits de juin à septembre de façon continue. À consommer tout de suite après la cueillette, car les fruits ne se conservent pas bien. Variétés : « Mignonette », « Alexandra », « Ruegen », « Mara Des Bois ».

Les cerisiers des sables

Arbuste à branches arquées et aux feuilles vert grisâtre. Supporte les sols secs, il est très rustique. Produit une multitude de fleurs blanches en mai. De saveur douce, les cerises pourpres mûrissent à la fin août. Attendre qu’elles soient mûres pour cueillir, sinon elles seront un peu astringentes. Peut être planté en massif ou en haie libre.

La rhubarbe

La rhubarbe est une plante vivace très rustique et facile d’entretien. Elle demande un sol fertile et humide pour développer une belle qualité de tiges. La récolte débute au printemps et peut se prolonger jusqu’au milieu de l’été à la condition d’enlever la hampe florale. À chaque cueillette, laisser une partie des feuilles sur le plant pour ne pas l’épuiser. Les variétés à tiges rouges sont moins amères, « Cherry Red », « Valentine » et « MacDonald ».

Le groseiller à maquereau

Les plants de groseillier à maquereau sont très épineux. Les fruits sont plus gros que ceux des gadelles et plus acides. Ils arrivent à maturité en milieu d’été. On peut les cueillir un peu avant la maturation complète quand ils sont vert clair et fermes ou attendre qu’ils mûrissent et deviennent plus sucrés. Variétés : « Pixwell », « Captivator ».

Le cassissier

Les cassissiers sont des petits arbustes produisant une abondance de petits fruits noirs particulièrement appréciés en gelées et confitures. La plupart sont auto-fertiles mais ils produisent plus si l’on plante deux variétés. À cultiver à bonne distance des pins blancs, car ils peuvent être les hôtes de la rouille. Variétés : « Climax », « Boskoop Géant », « Consort ».

Le groseillier à grappes, gadelier

Très rustiques, et faciles à cultiver, ces arbustes produisent à profusion des grappes de petits fruits acidulés et juteux de couleur rouge ou blanche. Les plants sont auto-fertiles et la récolte se fait en milieu d’été. Les groseilliers à grappes peuvent être utilisés pour former des haies ou associés dans des massifs d’arbustes. Variétés rouges : « Red Lake », « Cascade »; blanches : « White Imperial », « White Pearl ».

Le framboisier

Le framboisier produit des tiges épineuses et drageonnantes. Il fructifie sur les tiges de deuxième année que l’on coupe au sol après la récolte des fruits. Garder les plates-bandes exemptes de mauvaises herbes par un paillis. Variétés rouges : « Carnival », « Madawaska », « Kelarney », « Boyne », « Festival »; remontante (production en été et en automne) : « Heritage »; jaune : « Goldie ».

Le mûrier, Ronce

Les ronces produisent des fruits noirs savoureux ressemblant aux framboises. Elles se cultivent sensiblement de la même façon. Les longues tiges souples sont attachées à un treillis ou à des fils métalliques. En zone 4, il faut planter dans des endroits protégés où les plants sont bien couverts de neige. Les fruits mûrissent en fin d’été. Variétés sans épines : « Black Satin », « Hull », « Perron noire ».

Le bleuetier

Les bleuets exigent un sol très acide (pH : 4.5) et tourbeux. Les variétés basses de bleuets nains produisent de petits fruits mais elles sont plus rustiques. Les bleuets géants ou en corymbes produisent de plus gros fruits en grappes. Ils sont plus gélifs. Demandent une pollinisation croisée avec d’autres variétés compatibles.

Les canneberges, atocas

Les canneberges sont des plantes couvre-sol tapissantes. Elles poussent en sol acide comme les bleuets. On peut les associer dans les mêmes plates-bandes. Les petits fruits rouges acidulés sont récoltés en début d’automne.

La vigne à raisin

Il faut bien choisir la variété de vigne selon la rusticité et la précocité à mûrir des fruits. La façon de la tailler s’adapte selon la région climatique. Plus le climat est froid, plus les plants sont gardés courts pour une meilleure protection hivernale. Dans les régions plus chaudes, les vignes peuvent couvrir des treillis et des pergolas. Bleu : « Beta », « Concord », « Minnesota »; Rouge : « Canadice », « Eden »; Vert : « Eona », « Himrod ».

Les travaux d’entretien comme la taille et le contrôle des ravageurs sont à la portée de tous. La majorité des petits fruits récompenseront rapidement vos efforts avec une première récolte dès la première ou la deuxième année. Laissez-vous tenter par l’expérience.