Quelles sont les règles de sécurité pour les piscines privées ?

Depuis 2004, les piscines privées doivent répondre à des règles strictes de sécurité afin de prévenir les risques d’accident ou de noyade, notamment des jeunes enfants. Ceci, sous peine de sanction : soit jusqu’à 45 000 euros d’amende.

Si vous êtes propriétaire d’une piscine extérieure enterrée, vous avez l’obligation d’installer au moins un de ces quatre équipements de sécurité :

  • abri de piscine
  • barrière de protection
  • bâche ou couverture
  • alarme de sécurité

Tous ces dispositifs doivent être conformes aux normes de l’Afnor (Association française de normalisation) et comporter des systèmes de verrouillage ou d’activation impossibles à actionner pour des enfants de moins de 5 ans.

L’abri de piscine

securite piscine

Avec un abri de piscine bien verrouillé, votre bassin est entièrement recouvert et complètement inaccessible aux enfants. Il doit être assez solide pour résister aux intempéries et être construit de manière à ne pas provoquer de blessures.

Cette solution de sécurité optimale présente par ailleurs de nombreux avantages pour la valorisation de votre bassin : l’abri de piscine garde la chaleur de l’eau pour prolonger la saison de baignade, préserve votre bassin des pollutions extérieures et facilite ainsi l’entretien de votre piscine. Gain de temps et d’argent assuré !

Un fabricant d’abris de piscine extérieure saura vous aider à choisir l’équipement adapté à vos envies et usages : abri bas, haut, plat, adossé… Ce dispositif représente un certain investissement, mais s’avère rentable à terme. N’hésitez pas à comparer les offres et à demander des devis pour l’achat d’un abri de piscine esthétique.

La barrière de protection

Une barrière de piscine ou un portillon conforme aux normes de sécurité, doit mesurer plus d’1, 10 mètre de hauteur et comporter un système de verrouillage solide. Il s’agit d’un moyen simple de fermer l’accès à un bassin. Une solution de sécurité permanente et efficace. Une fois installée, plus besoin de s’en occuper. Une surveillance attentive reste bien sûr de vigueur lorsque la barrière est ouverte. Laissez par ailleurs une marge d’au moins 1 mètre entre la clôture et la piscine, afin de pouvoir circuler librement.

Fixe ou amovible, il existe un grand choix de barrières fabriquées dans différents matériaux, pour s’adapter à toutes les envies de déco de jardin.

La bâche ou couverture de piscine

Une couverture de sécurité doit bien couvrir la totalité du bassin pour éviter l’immersion d’un enfant et pouvoir résister à un poids d’adulte jusqu’à 100 kg. L’avantage d’une bâche de sécurité : elle permet à la fois d’éviter les risques de noyade, de préserver la qualité de l’eau et de la maintenir à bonne température.

L’alarme de sécurité

Les alarmes pour sécuriser votre piscine vous permettre de garder l’esprit plus tranquille pendant les périodes de non surveillance du bassin. Vous trouverez différents dispositifs dans le commerce : alarme infrarouge ou immergée. Les dispositifs homologués doivent détecter la chute d’un enfant d’au moins 6 kg, sans pour autant se déclencher de façon intempestive. La puissance sonore de la sirène doit être assez suffisante pour être entendue depuis la maison. Une alarme de piscine doit pouvoir fonctionner 24 h/24 et se réactiver automatiquement après chaque baignade.

Pour les propriétaires de piscines ayant installé un dispositif de sécurité avant 2004, il est possible de faire attester la conformité de l’installation par un fabricant, un vendeur, un installateur ou encore, un contrôleur technique agréé par l’Etat.

Vous trouverez toutes les informations nécessaires sur la réglementation des piscines à usage privé sur le site Service Public.fr.

Dans tous les cas, la surveillance des parents reste primordiale pour assurer la sécurité des enfants.