Déshumidificateur ou climatiseur, lequel des deux choisir pour votre maison ?

Avec la multitude d’appareils de climatisation disponibles sur le marché, on n’arrive pas souvent à s’y retrouver quand il faut acheter un climatiseur. Si les déshumidificateurs ont actuellement le vent en poupe, bon nombre de ménages préfèrent encore miser sur un climatiseur classique pour disposer d’un air ambiant frais chez eux. Pour vous aider à faire le choix, nous vous indiquons dans ce billet comment fonctionne un déshumidificateur et pourquoi faut-il prioriser le climatiseur pour une pièce précise de votre maison. Mais avant, voyons ce que c’est que l’humidité dans l’air.

Humidité dans l’air : qu’est-ce que c’est ?

L’humidité dans l’air n’est pas toujours décelable. Cependant, elle peut être perçue via des buées sur les fenêtres, en hiver. Il s’agit ainsi d’une quantité d’eau présente dans l’air et qui reprend sa forme initiale et redevient des gouttes d’eau au contact d’une surface froide telle qu’une vitre. À un niveau trop élevé, cette humidité de l’air peut être dangereuse pour la santé, car elle génère des moisissures, des champignons, des salpêtres, des acariens et peut aussi provoquer des rhumatismes. Pour les humains, l’humidité dans l’air acceptable est de 45 à 60%. Pour maintenir ce taux de confort, il vous faut installer un climatiseur ou un déshumidificateur dans votre logement.

Les fonctionnements d’un déshumidificateur

Il existe deux types de déshumidificateurs électriques : le déshumidificateur à condensation et le déshumidificateur à adsorption.

Le déshumidificateur à condensation

Pour ce premier dispositif, l’air extrait par le ventilateur est conduit directement vers l’évaporateur, où il sera refroidi. L’humidité contenue dans l’air serait ainsi transformée en eau et ensuite évacuée dans un réservoir. L’air sera envoyé au condensateur pour être réchauffé avant d’être émis dans votre pièce et recommencer son cycle. Ces phases permettent d’obtenir le pourcentage d’humidité recherché.

Le déshumidificateur à adsorption

Dans un déshumidificateur à adsorption, le ventilateur est assisté par un gel de silice pour extraire et capter l’humidité de l’air. L’air est ensuite évacué vers un réservoir pour être chauffé avant d’être rejeté dans votre pièce par le fonctionnement du ventilateur.

Les deux modèles permettent de disposer de l’air frais et d’une bonne température chez vous. S’ils sont convenables aux chambres et autres pièces de la maison, il vous faut impérativement un système de climatisation pour votre cave à vin. Pour mon climatiseur cave à vin, il faut voir quelques précisions sur ses fonctionnalités.

Climatiseur cave à vin : un système multifonctions

La clim de cave est un appareil vous permettant de transformer votre garage, sous-sol ou cellier en une cave idéale au vieillissement de vos vins. La climatisation de cave à vins vous assure l’aération de cette pièce tout en stabilisant la température des lieux entre 9°C et 14°C. Ce système maintient aussi le taux d’humidité de votre cave entre 50 % et 80 %. Dotée de plusieurs points communs avec les climatiseurs d’intérieur sur son apparence, la clim pour cave à vin se compose généralement d’un caisson métallique et offre des fonctions de base telles que le chauffage, le refroidissement et la stabilisation de l’hygrométrie. Certains modèles intègrent aussi un humidificateur.